mail Pour le besoin d'un de nos clients, j'ai eu à valider dans un script python un très grand nombre d'adresse e-mails. En y pensant cette situation est courante : combien de bases de données clients contiennent un grand nombre d'adresse mail qui, pour certaines, ont pu être saisies des années auparavant, sans forcément de validation efficace (double opt-in par exemple). On imagine bien ainsi qu'en utilisant une telle adresse mail des années plus tard, rien n'est moins sûr que notre mail arrive à destination. C'est pourquoi il nous a été utile d'écrire un script capable de détecter les adresses mails assurément invalides d'une base de données.

Pour la réalisation de ce script (écrit en python), je me suis tout d'abord en toute logique tourné vers une librairie qui me semblait parfaitement adaptée validate_email. Cette librairie implémente une méthodologie en plusieurs étapes :

  1. Une validation syntaxique de l'adresse mail pour commencer ;
  2. Une validation du nom de domaine en récupérant via une requête DNS le serveur de mail du domaine (enregistrement MX) ;
  3. Vérification du serveur mail en s'y connectant, en vérifiant la réponse en cas d'une commande HELO du protocole SMTP, voire même de sa réponse en cas d'un test d'envoi de mail à l'adresse à vérifier (commande SMPT RCPT TO) ;

Il est par ailleurs possible de définir jusqu’où on souhaite pousser la validation : syntaxique uniquement, syntaxique + validation DNS du MX ou sinon validation complète.

Mes premières utilisations de cette librairie m'ont démontré que son utilisation pour une validation en masse d'adresses mail n'était pas du tout optimale (+ de 24heures pour la validation d'environ 70 000 adresses mails même incomplètes). J'ai alors développé une librairie similaire optimisant les phases 2 et 3. En effet pourquoi valider plusieurs fois un même nom de domaine ou encore pourquoi valider une connexion SMTP à un même serveur de mail. Voici donc une librairie reprenant cette méthodologie et l'optimisant pour une validation en masse, en insérant simplement un mécanisme de mise en cache des vérifications communes à un même domaine. Pour vous donner une idée de l'optimisation apportée, une validation d'environ 70 000 adresses mails (validation syntaxique + validation d'une connexion MX) prend environ 1h30 à 2h. Cette librairie dénommée mass_validate_email est disponible ici et publié sous licence LGPL.